16 mai 2016

Cookie

C'est pas très beau ce qu'on va faire, mais c'est simplement pour vous montrer le traitement lambda qu'on réserve à ce genre de film, le seul traitement qu'il mérite.

Échanges de mails...

- Toi aussi tu vas dl Cookie pour les kilos de boobs à l'affiche ?
- C'était pas prévu. Léa Fazer putain... Mais rien que parce que tu m'as dit ça je viens de le lancer (salop).
- La même ! (même si Taglioni a perdu à tous les niveaux...)
 
15 minutes après.

- 56:51 de Cookie !!!
- Arrête-toi ! Le téléchargement a planté à cause de la connexion. Je viens d'ouvrir un troisième paquet de Granola à tremper dans mon kéfir. Fais-moi rêver !
- Franchement, pas grand chose. Si c'est ça le moment le plus "sexy" du film - et ça en a tout l'air d'après mon scannage rapide - c'est triste, étant donné les forces en présence. Mais que peut-on espérer de Léa Falzar ?... On voit Taglioni surprise en soutif par deux malabars. Elle se planque aussitôt les seins. Elle porte une sorte de push-up, donc ils ont l'air fringuant. Mais on voit pas grand chose et les couleurs sont ultra blafardes (ce qui semble être la règle pendant tout le film, avec parfois une sorte de halo sombre entourant l'image, et ça vient pas du divx !). C'est filmé par une femme qui n'a pas sa place. Je vais le virer fissa et je vais m'éviter d'avoir ça de côté à blanc...
- Finalement je remercie ma connexion. Vive la fibre !






Cookie de Léa Fazer avec Alice Taglioni, Virginie Efira et Mehdi Nebbou (2013)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire