2 mai 2008

Feux Rouges

Voila un film dont on n'a presque pas entendu parler à sa sortie. Et pourtant voila un film très intéressant. C'est un road movie pure sauce. Antoine (Jean-Pierre Darroussin) et Hélène (Carole Bouquet), couple Parisien bien tranquille, partent en voiture pour aller chercher leurs enfants en colonie de vacances dans le sud. Avant le départ Hélène est en retard et un peu froide face aux attentions d'Antoine, qui commence à boire en l'attendant. Sur la route, agacé par les embouteillages et la chaleur, Antoine tire une tronche de sept pieds de long avant d'entamer une véritable scène de ménage qui va conduire Hélène, délaissée dans la voiture sur le parking d'une aire où Antoine poursuit sa cuite, à se tirer en douce pour prendre un train. D'abord paniqué par la disparition de sa femme, Antoine finit par s'y résoudre et fait la connaissance d'un drôle de type qui monte en voiture avec lui et qui pourrait bien être le détenu évadé au petit matin dont toutes les télés parlent.



Je vous raconte pas la suite. Le couple Darroussin/Bouquet fonctionne à merveille, les deux acteurs sont remarquables et semblent plus qu'à l'aise dans ce sombre road movie savoureux tiré d'un roman de Simenon, qui défile à toute allure sur fond de nationales bordées par la campagne française et par la musique de Claude Debussy qui vient très délicatement s'accorder aux images de Cédric Kahn, à sa mise en scène frontale, précise, finement ciselée, et au rythme insaisissable de ce demi-thriller angoissant et intelligent. Il faut voir Darroussin passer 26 coups de fil les uns derrière les autres dans un petit bar de village pour reconstituer doucement le puzzle de la nuit qu'a pu passer sa femme et tâcher de la retrouver, devant une serveuse tétanisée qui regrette de l'avoir autorisé à se servir du téléphone en imaginant la note à la fin du mois. Un film très raffiné.


Feux Rouges de Cédric Kahn avec Jean-Pierre Darroussin et Carole Bouquet (2004)

19 commentaires:

  1. Celui-ci m'intéresse bien.

    RépondreSupprimer
  2. Cédric Kahn a eu l'idée lors d'un match de son frère. Aucun ballon ne passait, alors un Munichois de la tribune a hurlé "NEIN! ROT FEUER!" (Non, Feu Rouge!)

    RépondreSupprimer
  3. Jamais entendu parler de ce film, mais ça me dit bien. Darroussin est un très bon acteur (prochainement dans ("De bon matin" de Jean-Marc Moutout). Je vais tester ce "Feux rouges".

    RépondreSupprimer
  4. J'espère que tu passeras un bon moment ! :)

    RépondreSupprimer
  5. Et avant 'Feux rouges', Cédric Kahn avait réalisé au moins deux très beaux films : 'Bar des rails' et 'Roberto Succo'. Soit dit en passant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudra que je m'y intéresse, même si je dois avouer que les deux derniers films de Cédric Kahn, "Les Regrets" (critiqué sur le blog) et "Une vie meilleure", ne me donnent pas tellement envie de m'y refrotter de si tôt. Peut-être que ces œuvres plus anciennes seraient l'occasion d'une réconciliation.

      Supprimer
    2. Oui, j'ai omis de mentionner qu'assez curieusement, malgré mon enthousiasme pour 'Bar des rails' et 'Roberto Succo' (et dans une moindre mesure pour 'Feux rouges', même si je l'avais moi aussi apprécié), je n'ai eu absolument aucune envie de voir ses films suivants. Pourtant, les trois films que nous évoquons ici portaient vraiment la marque d'un cinéaste talentueux...

      Supprimer
    3. "Une vie meilleure" est une abomination.

      Supprimer
    4. Je n'irais pas jusque là !

      Supprimer
    5. Tu l'avais vu ?! Moi c'est le genre de films que je peux pas blairer, vraiment.

      Supprimer
    6. Oui. On en a même causé...

      Supprimer
    7. Justement, je me souviens de ces textos que je t'avais envoyés pour t'informer, à ma façon, de la nullité de ce film que j'étais alors en train de regarder et qui me rendait fou ; mais je ne me souviens pas qu'ensuite tu l'aies regardé et qu'on en ait causé. Bizarre ! On parle bien du film où Guillaume Canet mange avec les doigts parce qu'il joue un pauvre ?

      Supprimer
    8. Absolument pas ! Enfin si, toi tu parles bien du bon film, moi pas ! J'ai confondu "Une vie meilleure" de Cédric Kahn et "Le temps de l'aventure" de Jérôme Bonnell, avec Emmanuelle Devos, dont on a parlé récemment. Ces putains de titres de merde aussi, ça n'aide pas à s'y retrouver. Au temps pour moi. Je n'ai pas vu "Une vie meilleure", mais je l'ai vu à travers toi, et je souscris pleinement au terme "abomination".

      Supprimer
    9. Ah, tu me rassures !
      A côté d'Une Vie meilleure, Le Temps de l'aventure est un putain de chef d’œuvre.

      Je viens même de voir que j'ai encore les textos que je t'avais envoyés. :D
      Exemples :
      "Après une grosse engueulade avec Bekhti, Canet joue la colère en donnant un coup de tête dans une planche en bois... qui tombe très mochement après. Putain !!"

      "Je commence à avoir du mal à inspirer, tu sais, comme si mes poumons étaient pris dans un étau. Insupportable."

      Supprimer
    10. Et prépare-toi côté titres, Rémi, car il va y avoir des suites : 'Une vie bien meilleure', 'Une vie vachement mieux' et 'Une vie que ça se compare même pas'.

      Supprimer
    11. :D

      Avec à chaque fois un échelon social de grimpé ? J'attends surtout "Une vie de guedin", où Canet mangera du saumon mais toujours avec ses doigts, car les pauvres n'apprennent rien et restent des gros dégueulasses.

      Supprimer
    12. :D :D

      Dans le même film (un remake de 'La Grande Bouffe' par Christian Carion), on le verra faire une orgie manuelle de cannelés et de cannellonis, avant de canner et d'enfin nous foutre la paix.

      Supprimer