25 décembre 2010

Get him to the Greek

Après avoir stoppé le film au bout de 50 minutes, Poulpard m'a informé, en s'excusant d'être au courant d'une trivia aussi sinistre, qu'il s'agissait de ce qu'on appelle un spin off d'un autre film, à savoir Sans Sarah rien ne va, qui était déjà infiniment mauvais et pas drôle pour un sou. On retrouve en effet ici ce triste personnage incarné par Russell Brand, cet hideux acteur à la tronche et à l'accent british insupportables, dénué de tout talent comique et de tout talent tout court, que l'on voit plus souvent à la ville que sur scène, au bras de cette énorme trainée de Katy Perry. Brandt devient ici une rock star complètement crétine après avoir tristement tronché Kristen Bell dans le film précédent, sans qu'on s'en souvienne une seconde. Jonah Hill l'accompagne dans ses errements interminables et jamais marrants, entre Londres et Los Angeles, et il nous prouve par la même occasion qu'il n'a vraiment pas suffisamment de talent pour mener un film qui se veut comique et au rythme soutenu.



C'est nul... qu'est-ce que c'est nul... Il y a un nombre incalculable de guests stars et du name-dropping à qui mieux mieux, histoire que chacun puisse s'y retrouver, s'extasier d'entendre citer un truc qu'il aime se faire gentiment moquer ou se plaire à voir une star déclinante se ridiculiser face à la caméra. Peut-être qu'il faut le voir à plusieurs (je l'ai maté seul comme un rat) pour avoir plus de chance qu'un individu rigole, en croisant les doigts pour que ce rire soit très communicatif. Mais putain, doit falloir rameuter un sacré pacson de monde pour espérer qu'un gars soit assez faisandé pour se poiler et emporter les autres avec lui. Voilà donc une nouvelle comédie de la clique Apatow qui n'inspire que mon mépris le plus tenace. Et je l'ai lancé avec énormément de bonne volonté, en pouffant même une fois lors d'une scène apparemment inachevée.


Get him to the Greek de Nicholas Stoller avec Russell Brand et Jonah Hill (2010)

4 commentaires:

  1. Si tu dis que c'est nul, alors je passerai mon chemin !

    RépondreSupprimer
  2. On l'a vu 50 minutes ? Je m'en rappelle tellement plus que je croyais que c'était la critique de mariage à la grecque !

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai regardé seul et tu m'avais fait part de cette trivia par mail, il me semble.

    RépondreSupprimer
  4. Je suis rassuré sur l'état potentiel de mon Alzheimer galopant.

    RépondreSupprimer