9 novembre 2011

(S)ex List

On vous copie-colle le synopsis Allociné : "Ally voit sa vie toute chamboulée lorsqu’elle apprend via un article Télé Z que les femmes ayant eu plus de 20 partenaires sexuels ont toutes les chances de rester célibataire toute leur vie. Après avoir listé l’ensemble de ses ex, Ally commence à perdre l’espoir de se marier un jour… Elle fait le serment de ne pas dépasser son chiffre (19), qui fait déjà d'elle un beau sac à foutre, et sollicite l’aide de son voisin pour retrouver l’ex de sa vie…". Après Sex (friends), après Sexe (entre amis), après Viens chez moi j'habite (chez) une copine, encore un film, (S)ex list, qui fait la part belle aux histoires de culs d'un tas de cons, et qui souscrit à ce nouveau phénoménom de société qui consiste à prétendre qu'il faut se chercher une vie sexuellement équilibrée auprès d'une ancienne relation ou d'une vague connaissance. Le synopsis de ce film nous a longuement fait réfléchir parce qu'en ce qui nous concerne nos "conquêtes sexuelles" se comptent sur les doigts d'un Twix (la barre chocolatée constituée d'un biscuit en son centre, recouvert de caramel et enrobé de chocolat au lait). Le point positif c'est que si le film dit vrai, on est sûr de finir casés, en revanche, vu qu'on l'est déjà, on peut chialer de l'être si tôt car on a fait une croix sur dix-sept partenaires potentielles qui sont passées à l'as.



Que dire d'Anna Farris, dans le premier rôle, qui jouait le rôle titre de Farris Bueller's Day Off, et que dire sur Chris Evans, recalé aux castings de Spider-Man, Superman Returns, Batman (en tant que Robin), et qui trouve enfin ici un paycheck avec sa grosse gueule carrée qui normalement lui ferme les portes du type normal. On ne s'étonnera pas d'apprendre que ces deux comédiens n'ont jamais été hijackés, contrairement à la plupart de ceux qui occupent les premiers rôles de ce genre de films : quid de Scarlett Johansson, Justin Timberlake et Mila Kunis. Tous les trois ont vu les photos privées contenues dans leurs portables répandues sur le web à la vitesse d'un feu de brousse. On a beaucoup parlé de la starlette Johansson et de ses photos de salle de bain qui nous dévoilent un physique démystifié, dont on ne peut pas dire qu'il soit laid mais qui n'est rien d'autre qu'un tas de peau, un lardon humain affublé d'un gros cul. Nombreux sont les hommes qui furent ravis de découvrir ces photos et qui se sont rendus compte le lendemain qu'ils hésitaient à revendre leurs dvds de Match Point et Scoop chez Gibert Joseph. On se souvient que sur le plateau d'Albert Denisot, Ariane Massenet a demandé à Javier Bertrand son avis sur les photos volées de Scarlett Johansson, à quoi l'homme politique aux poches bourrées de thunes et aux mille casseroles a répondu en sortant son iPad pour se rincer l’œil, oubliant de fait qu'il était observé par Bruna-Rosso, Badou, Bachour, Bassenet, et quelques millions de français qui en faisaient autant chez eux. Les photos de Timberlake et Kunis ont fait moins de bruit, car la sextape est à ce point vérolée qu'aucun codec connu ou inconnu ne peut la dézipper, il n'y a que le son, qui témoigne que Timberlake a pris son pied.


(S)ex List de Mark Mylod avec Anna Farris et Chris Evans (2011)

13 commentaires:

  1. Farris Bueller est un de mes persos favoris au cinoche, pile à égalité avec Cindy de Scary Movie 1-8 et le Bunny de Playboy !

    Faris, ça sonne arabe.

    RépondreSupprimer
  2. Doublebass, la symphonie du Donbass9 novembre 2011 à 11:45

    On attend l'avertoche blogspot pour la tof de Scarlett...

    RépondreSupprimer
  3. C'est pas tellement le gros cul de Scarlett Jo qui me gêne perso. Scarlett Jo ne peut tout simplement pas faire mieux qu'un sixième rôle dans un film de Christopher Nolan, que sourire de ses grandes dents quand un vieux machin lui parle, que faire l'ersatz de Woody Allen dans un de ses films (et y a un gamin tout rachitique et sans charisme vu dans American Pie qui l'a fait, y a un Owen Wilson post-tentative d'évasion de la vie qui y est passé aussi, et Woody Allen-même, entre autres prétexte d'auto-apitoiement), que se mettre dans une combinaison moulante et rouler de la chatte, que maltraiter ce pauvre Ryan Reynolds qui n'a rien fait d'autre que d'avoir une carrière de navets en montrant ses pectoraux et en rabâchant des blagues éculées. C'est dire le niveau de son talent qui ne tient qu'à une vulgaire bouche en cul de poule. Quand je pense que des types doivent être fiers de se l'être sautée. En d'autres temps, elle aurait fini sur un bûcher. Une meuf comme elle fait regretter l'époque du puritanisme le plus abscons de l'Amérique. Tout simplement. A mettre au rang des Paris Hilton et Nicole Ritchie et autres pouffiasses alcoolisées et décérébrées qui feront un jour un gosse en confondant la grossesse avec une colique nerveuse.

    RépondreSupprimer
  4. Affreux, mais j'aime bien, tant je n'aime pas Scarlett, ni pour son non-talent ni pour son visage merdique.

    RépondreSupprimer
  5. C'est une liqueur forte à boire avec modération ton message, Arnaud !

    RépondreSupprimer
  6. C'est du bon vieux rhum de pirate !

    RépondreSupprimer
  7. Elle a vraiment une grosse paire de culs!

    RépondreSupprimer
  8. Je la trouve bien gaulée Johansson, franchement !

    RépondreSupprimer
  9. La loi l'a faite enlever cette photo. Il serait bon d'en prendre compte. La loi l'a faite enlever.

    RépondreSupprimer
  10. Chaud :
    http://obsession.nouvelobs.com/people/20121218.OBS2809/photo-de-scarlett-johansson-nue-son-pirate-prend-10-ans.html

    RépondreSupprimer