3 octobre 2011

The Green Hornet

Quand, en 2011, la star féminine de ton film c'est Cameron Diaz, révélée en 1995 dans The Mask, c'est que t'es un gros fumier.

Quand, en 2011, la "bonnasse" de ton film c'est Cameron Diaz, c'est que t'es un gros enfoiré.

Quand, toujours en 2011, le héros de ton film de super-héros c'est Seth Rogen, t'es au 36ème dessous.

Quand l'affiche de ton film, en 2011, elle ressemble à la saloperie ci-à gauche, t'es une raclure de bidet.

Quand, en 2011, le caméo de ton film n'est autre que James Franco, t'es une sous-merde.

Quand, en 2011, tu sors un film de super-héros "buddy-movie décalé" qui prend en dérision le genre, c'est que t'es un gros retardé de 30 ans.

Et c'est ce triste sire de Michel Gondry qui, en 2011, a été invité à donner des leçons de cinéma à tout Cannes ? C'est lui qui est acclamé comme un nid à idées hors pair par toute la critique ? Let me laugh ! Make me feel bad ! Touch me when I come closer !


The Green Hornet de Michel Gondry avec Seth Rogen, Cameron Diaz et Christoph Walz (2011)

12 commentaires:

  1. Je l'ai lancé avec les putains de meilleures intentions et je l'ai terminé avec un relent de bile dans la gorge, le pantalon déchiré par mes ongles rendus cons et le slibard souillé. Sale film ! Sale soirée !

    RépondreSupprimer
  2. Ce film ne m'inspire aucun commentaire.

    RépondreSupprimer
  3. Là, vous m'avez tué. Je découvre votre blog et j'me fend la gueule. Pire, je partage vos impressions. Merci en tout cas.

    RépondreSupprimer
  4. quelle bouse ce film, c'est vraiment terrible. J'aimerai une censure du CSA s'il vous plait

    RépondreSupprimer
  5. Si censure du CSA est possible par simple requête de spectateur, je la demande pour toute la filmographie de Gondry, Matrix 2, Daredevil, les productions/réalisations Apatow, les comédies musicales, Louise Bourgoin et Virgine Efira dans des films, Guillaume Canet, Mathieu Kassovitz, Kad Mérad, M6, Frank Leboeuf, Première, Studio Ciné Live, Le Figaro Magazine, Peter Berg et son Le royaume, la SNCF, le Pôle Emploi, la palme d'or lorsqu'elle est attribuée à L'enfant ou Le ruban blanc, l'amitié franco-américaine, le tiers-monde, les alcooliques, les criminels de tous poils, les petites fenêtres de traitement de texte blog Google, et, le fromage dans le Big Mac ... à suivre ...

    RépondreSupprimer
  6. Trop bon Arnaud ! :D

    Green Lantern je viens de le voir c'est une sacrée merde ! C'est la suite du film de Gondry ?

    RépondreSupprimer
  7. John Leguizamo29 mars 2013 à 00:20

    http://i1.wp.com/laughingsquid.com/wp-content/uploads/1476.jpg?resize=600%2C900

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. insomnie en vue

      Supprimer
    2. Edmond Rouston29 mars 2013 à 09:06

      John Leguizamo, je ne sais pas qui tu es mais je sais ce que tu fais, et ce que tu fais n'est pas beau à voir.

      Supprimer
  8. J'ai beaucoup aimé ce film. J'adore les films de super héros mais ils manquent cruellement de second degrés. Mis à part Iron man. Le mythe du héros US est assez particulier. Personellement, je préfère les perso qui ont plus de profondeur : l'autodérision de Tony Starks, l'humour de Peter Parker, le côté obscur de Worlverine,... Hulk par exemple est moins intéresant (sauf celui de Hang lee). Ici Gondry va plus loin et détourne le genre. Le héros n'est pas le riche playboy mais son bras droit Asiatique. C'est bien trouvé ! En plus il y a des effets visuels bien trouvés.

    RépondreSupprimer