7 septembre 2011

Mes Meilleures amies

Je l'ai lancé vraiment sans conviction. Et au final je me suis pas mal marré. J'avoue. On sent tout de suite que Kristen Wiig a trafiqué avec Will Ferrell (dans Semi-pro) et John C. Reilly (dans Walk Hard), et qu'elle en a retiré un certain humour. Précision pour les chiennes de garde : je ne prétends pas qu'il soit nécessaire à une femme d'être au contact d'hommes drôles pour avoir une chance de le devenir, simplement que cette actrice vient du même humour que nos deux compères adorés, et que ça se devine tout de suite. On reconnaît effectivement certains traits typiques des films de la bande à Ferrell, comme ces scènes où un personnage raconte un truc affreux à un autre qui n'a manifestement pas tellement envie d'entendre ces horreurs mais qui encaisse tant bien que mal avec une moue dégoûtée et malgré la surenchère du premier, qui continue son récit répugnant dans le calme, presque en murmurant. Quelques séquences un peu violentes, comme le match de tennis qui tourne mal. Une grossièreté finement employée, comme quand la grosse de la bande propose aux autres demoiselles d'honneur d'organiser un fight club féminin pour l'enterrement de jeune fille de la mariée, pour lui foutre la race dès qu'elle arrive, sachant qu'il s'agit de leur meilleure amie ("We beat the shit out of her !"), ou quand l'une des comparses mère de trois enfants raconte à sa copine envieuse que la veille au soir elle a préparé un superbe repas pour les siens quand son fils est venu la voir pour lui demander une pizza, ce qu'elle a dû refuser pour se voir retourner un savoureux : "Mom, go fuck yourself", et de préciser que son bambin n'a que 9 ans. On retrouve aussi une veine scatologique, très pipi-caca, certes, mais drôle. Il y a bien des moments plus mous dans tout ça, des petits creux entre les séquences amusantes, et puis l'histoire n'est pas forcément géniale en soi, n'empêche qu'on se marre par moments, et assez franchement, personnellement ça me suffit. Après peut-être que j'ai ri parce que j'en avais très envie...




Je crois que ça existe ce phénomène-là, le rire enthousiaste nourri principalement par une simple envie de rire. Faut dire que j'ai lancé le film hier soir après avoir regardé de bout en bout le match de qualifications pour l'Euro 2012 Roumanie-France, l'un des matchs les plus pourris du siècle sans doute, une vieux 0-0 minable, sans aucune action, aucun suspense, aucun mouvement, pas la moindre idée sur le terrain, une purge footballistique haut de gamme. Le genre de programme après lequel on n'a qu'une envie, rire, se marrer, se poiler pour ne pas chialer tous ses morts. Je me souviens qu'en 2002 mon cousin port-de-boucain avait loué Chouchou au vidéo-club, qu'on a regardé juste après un des trois matchs de groupe de la France en coupe du monde, vous vous rappelez, cette coupe du monde où on a terminé dernier du groupe avec 1 ridicule point, sans avoir marqué un seul but en 270 minutes de jeu... Et on avait ri devant Chouchou mon cousin Vinny et moi, à s'en déboîter le caisson, à se rouler dans la pisse. On l'avait trouvé si génial qu'on l'avait conseillé à tout le monde les jours suivants. Puis on l'a revu, quelques temps après, et c'était la pire merde que vous connaissez. Peut-être que j'ai été une fois de plus victime des affres d'un match de merde en regardant Bridesmaids, c'est une possibilité. Mais en l'état, j'avoue, je me suis marré, franchement marré. Et du coup je vous le conseille ! Quitte à peut-être me renier dans quelques temps...


Mes Meilleures amies de Paul Feig avec Kristen Wiig, Rose Byrne et Maya Rudolph (2011)

32 commentaires:

  1. Je materai ça en douce compagnie très bientôt, et je te dirai si on s'est marré aussi !

    RépondreSupprimer
  2. Chouchou c'est 2003, donc je soupçonne un mensonge, une histoire inventée, et ça met à mal la réput du blog!

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi ce choix de photo ? ^^

    RépondreSupprimer
  4. Je vois que le film dure 125 minutes. Pas un peu long pour une comédie de ce genre ? Le film ne souffre-t-il pas de la fameuse "demi-heure de trop" ?

    RépondreSupprimer
  5. vous parlez de Will Ferrell, de John C Reilly...ok mais ce film ne faudrait-il pas plutôt dire que Bridesmaids s'inscrit surtt dans la veine des comédies de la clique Apatow ?

    RépondreSupprimer
  6. Ah tiens je penserais pas que tu te l'enverrais avec le sourire, parce qu'en effet le film est très marqué Apatow. J'en pense la même chose que toi sinon, ça passe bien et on se marre assez souvent.

    RépondreSupprimer
  7. Joe Appatéééé G.7 septembre 2011 à 13:46

    Je ne l'ai pas encore vu mais je suppose que ce qui fait du film un "descendant d'Apatow" est plutôt contenu dans les "moments chiants entre les moments drôles" dont parle l'auteur, connaissant le goût d'Ilaosé pour Apatow.

    Je le materai.

    RépondreSupprimer
  8. Tout juste Joe. La marque Apatow tient dans ces scènes pas drôles qui se glissent entre les moments marrants. Y'a deux catégories de films Apatow, les films sans acteurs drôles, ou "films pas drôles et à chier" ("En cloque mode d'emploi", "Sans Sarah rien ne va"), qui sont des saloperies totales, et les films avec acteurs drôles, en tout cas influencés par un esprit comique (puisque Apatow a besoin d'acteurs sacrément inspirés pour relever ses idées graveleuses), que ce soit Ferrell ou Kristen Wiig (qui n'est pas vraiment l'actrice la plus marrante de Bridesmaids mais qui semble avoir influencé Apatow dans la veine de cet humour typique de la clique Ferrell dont elle fait partie).

    "Mes meilleures amies" condense un peu les deux genres, mais du moment qu'il y a des séquences marrantes, je suis preneur, et c'est largement le cas ici. L'histoire ça reste une meuf qui a tout pour être heureuse mais refuse de l'être et qui se veut une "looseuse" de premier ordre (le créneau Bridget Jones mais en pas pourri), frustrée par la nouvelle copine riche et belle de sa meilleure amie qui la fait se sentir comme une merde et compagnie (on pense aussi parfois à Sex and the city). Bref l'histoire n'est pas géante, et y'a des moments trop sérieux qui tendent vers la comédie romantique, comme Apatow les aime, qui sont des trouées dans la comédie et qui la poussent à durer deux heures (comme souvent chez Apatow encore), mais on se marre très régulièrement ce qui fait que les deux heures passent sans souci. Bref y'a du Apatow certes, comme on le sent dans de rares moments de vulgarité (par exemple au début le sex friend de l'héroïne qui lui dit "j'aimerais que tu partes de chez moi mais je sais pas comment te le dire sans passer pour un salop", dialogue qui n'est pas drôle), et beaucoup d'autres moments qui font beaucoup plus penser à Ferrell, avec non pas de la vulgarité mais de la grossièreté beaucoup plus drôle et plaisante, un humour qui en passe par les mots et la façon de les dire, etc.

    Même quand y'a des trucs moins drôles, y'a un petit quelque chose au milieu qui vient sauver la séquence. Par exemple dans l'avion, tout le truc avec Wiig bourrée qui veut aller en première classe n'est pas très marrant, mais à côté de ça y'a la grosse qui est certaine d'être assise à côté d'un policier de l'air et qui en arrive à lui dire qu'elle va s'enfiler son ipod dans le cul pour lui montrer qu'on pourrait en faire autant avec un flingue (cet humour-là peut faire penser aux meilleurs scènes de McGrubber, même si c'est pas aussi taré).

    Pat Evra > J'ai choisi cette photo parce qu'il n'est pas facile d'en trouver de bonnes pour illustrer ce film. Or sur celle-là on voit la grosse de la troupe, qui est le personnage le plus drôle du film. Mais si je n'avais mis que la grosse certains tocards n'auraient pas trouvé ça assez sexy.

    Vincent > "Chouchou" est bien sorti en 2002. Et mon histoire est vraie, tout comme il est avéré que Micoud jouait à Bordeaux en 97 et que le Brésil a battu l'Italie 2-1 en finale de coupe du monde 92.

    RépondreSupprimer
  9. Matez-le ! Que je sache un peu s'il est vraiment drôle ou si j'avais envie de rire. Mais honnêtement je trouve qu'il y a des choses drôles dans ce film, il m'a fait rire un certain nombre de fois, et de nos jours c'est devenu chose rare, aussi ça me suffit à bien l'aimer !

    RépondreSupprimer
  10. Il a effectivement de lourds défauts qui globalement prennent le dessus pour moi. La tendance à aller vers la comédie sentimentale avec petites leçons de vie sérieuses sont alourdissent énormément l'ensemble, idem pour le fil conducteur qui consiste à faire du perso principal une looseuse prise au piège d'une nana qui s'en sort toujours bien alors que c'est une connasse et que personne ne s'en rend compte, sauf à la fin évidemment où elle avoue sa tristesse gnagna. C'est le genre de truc scénaristique en toc qui n'a pas grand intérêt, tant qu'à faire il aurait mieux valu jouer à fond la carte du n'importe quoi.
    En plus je suis pas toujours fan de l'humour déployé dans le film (le burlesque scato ou absurde pas très finaud).
    Malgré ça, faut avouer que ça se suit sans déplaisir, la grosse Megan est effectivement bien marrante, Wiig porte le reste du film, il y a de bonnes répliques, ça se mate quoi :)

    Par contre à certains moments (notamment dans les grandes déclarations), leur façon de parler, genre grosse pimbêche, Wigg en tête, rahhh

    RépondreSupprimer
  11. Ce côté pinbèche je le trouve moins pesant chez Wiig que chez Maya Rudolph, l'actrice (hideuse et nulle) qui joue la future mariée et qui était dans "Away we go". Mais c'est vrai qu'il est parfois lourd d'entendre causer avec cet accent d'américaine à deux euros épuisant. Après je reste sur mes positions, le film m'a fait marrer un petit paquet de fois. Grâce à la grosse Megan surtout oui. Sans elle, c'est pas le même film !

    RépondreSupprimer
  12. Ah et Jasp', on ne voit pas Rose Byrne à poil non, mais elle est "bonne", comme d'hab.

    RépondreSupprimer
  13. C'est une "bonne" année aussi pour elle, elle aligne les succès : Insidious, Bridesmaids et X-Men !

    RépondreSupprimer
  14. Ça se laisse regarder oui, c'est vrai. Ça reste pas terrible terrible mais ça se mate.
    J'ai tenté de mater Sexe entre amis hier soir. Ça par contre, ça se mate pas du tout, ça pue la merde. En tout cas la première demi-heure.

    RépondreSupprimer
  15. Megan est géniale et donne son intérêt au film ; sans elle, je retiens seulement la joute de discours, plutôt bien rythmée, et les passages en bagnoles pour dérider le flic, assez marrants.
    J'ajoute qu'une de mes anciennes camarades étudiantes a raconté une histoire similaire à celle de Megan concernant le dauphin qui l'a sauvée...

    RépondreSupprimer
  16. De notre côté, on s'est assez peu marré. Du coup j'ai trouvé le film bien loooong, avec un gros problème de rythme. Mais forcément, quand on se marre trop peu... Y'a pourtant bien 3-4 trucs drôles, dont le personnage de Megan en effet, mais y'a aussi bien d'autres trucs lourdingues et un peu chiants.
    Bref, vraiment peu emballé pour ma part, donc.

    RépondreSupprimer
  17. Je dis pas non ! J'ai consacré un paragraphe, la moitié de la critique, à émettre cette hypothèse. Donc je ne dis pas non ! N'empêche que foot ou pas j'ai un peu ri et que sur le coup ça m'a suffi.

    RépondreSupprimer
  18. Josephine l'ange gardien13 septembre 2011 à 22:15

    Ce film est globalement naze, voire méga naze. Il n'y a que l'actrice grosse comme une vache et aussi sexy qu'un hérisson (Melissa McCarthy) qui est drôle. Je la kiffe !

    RépondreSupprimer
  19. C'est le film d'une actrice y'a pas à chier !

    RépondreSupprimer
  20. plutôt sympa mais vite oublié.

    RépondreSupprimer
  21. un bon gros navet ce film.....

    RépondreSupprimer
  22. Joli film, drôle mais pas seulement.

    RépondreSupprimer
  23. Je l'ai vu, je l'ai vraiment bien aimé et il m'a fait passer le temps dans un hall d'aéroport. Je l'aime pour les raisons qu'a donné Rémi + pour le flic qui me plaît parce qu'il est gentil et que l'autre conne préfère voir son tocard de fuck buddy. C'est ma life! Les meilleures scènes restent au début (quand l'autre raconte quand la bite du mec est devant elle..) et les scènes avec la grosse. Sinon c'est un feel

    RépondreSupprimer
  24. Je l'ai aimé! Pou l'humour de meuf auquel je suis pourtant d'habitude totalement hermétique (elle me rappelle Tina Fey, pas étonnant que ça soit la même clique), et pour le flic qui représente ma vie. Pauvre flic :( parce qu'on voit pas la suite, mais sur quelle va encore s'envoyer son fuckbuddy ou un autre connard. Connasse.

    RépondreSupprimer
  25. Ca fait plaisir, j'étais totalement solo sur ce coup-là...

    RépondreSupprimer
  26. J'ai vu ça en lisant les commz! Chaud! Faut dire j'suis plus "bon public" pour ces machins je crois, mais clairement la mère qui raconte comment son père doit se faire sucer et la fille qui fait "don't say that... stop..." etc, c'est canon ! Typique WF !

    RépondreSupprimer