20 juillet 2011

The Human Centipede

Vous en avez peut-être entendu parler : la BBFC (Commission de classification des films britanniques) a refusé d'attribuer un visa d'exploitation à The Human Centipede 2, la suite de The Human Centipede 1 où un savant fou machiavélique enlevait trois personnes pour les coudre les unes aux autres, bouche contre anus, afin de créer un mille-pattes humain. La commission a condamné le deuxième volet de cette nouvelle franchise du cinéma d'horreur pour sa façon de traiter les victimes du film comme "des objets destinés à être brutalisés, dégradés et mutilés pour amuser et exciter le personnage principal et pour le plaisir des spectateurs". Tom Six, le réalisateur néerlandais des deux films, s'est bien entendu élevé contre cette décision et s'est offusqué que le communiqué de la BBFC en dise trop sur le contenu de son film, n'ayant pas conscience de dévoiler lui-même la maigreur des pathétiques enjeux de son bébé en disant cela. Le réalisateur peut d'ailleurs s'en vouloir car il a lui aussi gâché les effets de son film en déclarant fièrement : "C'est le film le plus malsain de tous les temps". On aura donc bien cerné l'ambition du valeureux Tom Six et toute la brillance de son projet. Ce type de déclaration en ajoute à la curiosité que le réalisateur tente par tous les moyens de susciter chez le spectateur, histoire d'attirer un peu plus les foules. La censure proclamée au Royaume-Uni fera certainement les choux gras de The Human Centipede 2 et doit donc réjouir Tom Six. En attendant de ne pas voir ce film, j'ai "vu" le premier volet de ce qui semble devoir être une série, un mille-patte cinématographique hideux voué à s'auto-engendrer par voie anale.



Comme beaucoup d'autres sans doute j'ai parcouru ce film, sans le son, en glissant d'un bout à l'autre pour m'arrêter sur quelques séquences qui semblaient symptomatiques du tout (celle de l'arrivée des deux cagoles dans la maison du taré, l'opération à cul ouvert, la séance de défécation de corps en corps dans le jardin avec le scientifique nazifiant et squelettique qui hurle : "Mange la merde du chinois, salope !", et puis la fin en accéléré). Ça m'a eu l'air pile poil aussi pourri que je me l'imaginais. J'estime d'ailleurs l'avoir vu. Et comme à peu près tout le monde je considère que c'est une merde. Je vois déjà grimper la réprimande dans le ciboulot de certains fans belliqueux : "Tu parles mais tu ne l'as même pas vu !". Non. Mais ce film n'est pas fait pour être vu. Il existe pour qu'on parle de lui, pour faire le buzz, pour être éventuellement parcouru en accéléré et surtout pour rapporter du fric à ceux qui l'ont fait sur le dos de la curiosité mal placée des voyeurs que nous sommes. Donc je suis pile dans les clous. Et je peux juger ce film qui est grotesque, stupide, nul, famélique, pipi-caca, et qui pue franchement. Il n'y a aucun intérêt à regarder ça, même pour le défi ou par curiosité. On peut se demander à quel stade de pathologie mentale se trouve le réalisateur pour avoir ne serait-ce que l'envie ou la patience de tourner une daube pareille. Si je parle en ces termes de Tom Six c'est parce qu'il semble prendre son pied autant que le scientifique de son film à regarder ces deux femmes forcées à manger la merde d'un homme à grand renfort d'insultes sexistes... S'il se veut - ou se croit - "malsain", Tom Six est surtout malin puisque tout le monde a causé de son navet, moi compris, qui a dû rapporter gros par rapport à ce qu'il a coûté. Épargnez votre précieux temps, y'a rien à voir.


The Human Centipede de Tom Six avec un centipède humain (2009)

10 commentaires:

  1. Joe "My bad" "Sorry" "Errare Humanum Est" Gonzo20 juillet 2011 à 09:54

    Je l'ai vu en entier, pas en acceléré, et c'est moi qui ai défié Rémi de le voir. Je peux le dire, car je l'ai vu en entier : c'est une vraie merde voyeuse et stupide.

    RépondreSupprimer
  2. En fait les titres complets des deux films sont The Human Centipede (First Sequence) et The Human Centipede (Full Sequence).

    RépondreSupprimer
  3. J'irai pas le voir, j'ai pas envie de le voir, surtout après une telle mise au pilori. Mon cher jaspert, je ne sais pas d'où vous sortez mais j'apprécie avec obligeance les quelques liens que vous nous proposez régulièrement !

    RépondreSupprimer
  4. Je l'ai vu ce film, à vitesse normale. Parce que je reste un être humain, je dois bien reconnaître que ce film m'avait vachement énervé, sexuellement.

    Dans le même registre (film cochon scato), je recommande courtoisement Donkey Punch ! Avez-vous déjà essayé de sodomiser une nana (ou un keum ?), putain ça pue la merde à chaque fois, c'est une horreur. En punition, un bon coup sur la nuque, pan !

    RépondreSupprimer
  5. jaspert tu me plais beaucoup beaucoup..

    RépondreSupprimer
  6. Trop bon ce film !
    Le second est excellent, le type qui fait l'expérience leur fait prendre un laxatif pour qu'ils se nourrissent plus vite, mais comme il les a liés avec des agrafes ça fuit dans tous les sens :D
    En fait c'est l'inverse de celui-là où on ne voyait rien, là on voit tout (ça rend d'ailleurs le film pas forcément plus malsain).

    Donkey Punch paraissait monstrueux mais en fait c'est un ptit slasher pas génial. Des mecs et des nanas sur un bateau, un mec fait un donkey punch et bute malheureusement une bimbo, du coup les autres veulent le balancer mais ils se rebellent et essaient de tuer les filles. Pas franchement original...

    RépondreSupprimer
  7. Je pense que vous avez pas vraiment cerné le film. Le premier n'est que "pâle parodie" plus ou moins humoristique (tout en restant dans le gore) de films d'horreur.
    Deux filles canons qui vont en boîte tombent en panne dans la forêt en pleine nuit. La seule maison, celle d'un chirurgien fou allemand et malsain.
    D'après moi, il ne sert que d'introduction au vrai human centipede, c'est à dire le deuxième. Ou l'intrigue se base sur celle du premier, ou l'ambiance est 100 fois plus glauque, les scènes sont plus réalistes, le personnage principal est plus malsain. C'est celui là le vrai film.
    Pour ce qui est du 3eme volet, sorti récemment, j'ai entendu des fleurs jetées avant sa sortie comme encore pire que le deuxième. Pour moi, rien de ça. C'est un gentil nanard d'horreur/gore. Les personnages ne sont pas très charismatiques, et l'intrigue est beaucoup plus molle que dans les 2 premiers volets.

    RépondreSupprimer