11 février 2012

Elles

J'avais 8 ans quand mon père m'a dit en pointant la télé du doigt, où passait Le Hussard sur le toit : "Fils, ramène-moi ça au bercail et je te materai autrement". J'ai quarante piges, toujours puceau, mon papa me hait, mais j'ai pigé son idée. Ceci dit pour une fois on va pas insister sur la plastique de rêve de Pinochet Juliette, sur sa beauté qui ne cesse de croître, sur son sourire ravageur ou sur ses toutes petites rides aux coins des yeux qui nous tiennent régulièrement sous le joug, mais plutôt rappeler que c'est une grande actrice qui de film en film s'installe un peu plus dans le panthéon de mon pantalon. De Trois couleurs : gris à Copie conforme en passant par Le Cacolac avec Johnny Depp, Juliette Binoche fait le grand écart et réunit tout le spectre du cinoche mondial : de la pire daube (dont fait peut-être partie le film ci-contre ?) au chef-d'œuvre incontesté. Elle est si agile de son corps d'éternelle danseuse étoile qu'elle n'hésite pas à plonger ses doigts dans la gouache et à étaler ses gros orteils sur les tapis de sol. J'aimerais me réincarner en tube de peinture étalé sur un tapis de sol, et voir venir...


Elles de Malgozka Szumowska avec Juliette Binoche, Anaïs Demoustier et Louis-Do De Lencquesaing (2012)

13 commentaires:

Vincent a dit…

Elle envoie du gras cette affiche! Le seul souci: les partenaires. Elle.FR et IDTGV. Sérieusement quoi...

Stavros a dit…

Ow ils sont passés où les fans de Binocle ? My three thumbs up for Juliette Binoche !

Anonyme a dit…

Tout le monde s'en fout.

Chris a dit…

Superbe billet. Le panthéon de mon pantalon : je retiens et réutiliserai si vous me permettez...

Rémi a dit…

:D

Félix a dit…

:D

Vincent a dit…

:D

Joe G. a dit…

Je suis pas méga client de son fion mais je lui trouve un charme fou. Elle participait largement à la grande réussite du dernier Kiarostami.

G_rom a dit…

Je viens de voir ce film. C'est une imposture. Tout y est mauvais en particulier la façon dont est traité le sujet avec un regard racoleur vraiment dérangeant. Et ce n'est pas dans ce film que Juliette Binoche décrochera un récompense tant elle y est transparente et tristement mauvaise. Je crois qu'elle n'a pas été aussi mauvaise depuis Coup de Foudre à Rhode Island. Mon conseil clair net et précis : n'allez pas voir ce film.

Rémi a dit…

Merci du tuyau !

"Coup de foudre à Rhode Island" était une sacrée daube !

Félix a dit…

Ça ne m'étonne pas. La bande-annonce laissait augurer du pire !

Aurélie a dit…

Un film dérangeant, principalement pour la gente masculine. Mais un film nécessaire ! Il n'est pas parfait et comporte quelques maladresses (notamment dans le montage), mais ce film est loin d'être raté. Les acteurs y sont tous très bons. Encore une fois, dérangeant est le mot qui me parait le plus adéquat pour décrire ce film. C'est sans doute pour cela qu'il a été à ce point malmené par certaines critiques et encensé par les autres. Le propre des grands films ?

Anonyme a dit…

Je suis bien d'accord.

Enregistrer un commentaire