30 janvier 2014

The Last Days on Mars

Que ce film-là ait su susciter l'enthousiasme des amateurs de cinéma de genre lors de ses projections dans différents festivals montre bien le niveau de détresse terrible d'un public sevré de bons films et désespérément à la recherche de la nouvelle star. The Last Days on Mars n'est certes pas spécialement honteux et n'engendre aucune espèce d'animosité, mais il n'en reste pas moins qu'un très très banal film de SF horrifique où une nouvelle contagion transformant les hommes en zombies est simplement déplacée sur la planète rouge. Géant.

On se demande bien ce qui peut animer un jeune cinéaste comme Ruairi Robinson, qui signe là son premier long métrage. On sent qu'il connaît ses classiques, mais que fait-il pour s'en démarquer ? A quoi bon tourner un nouveau film de zombies sur la planète rouge ?! Comment se passionner pour une telle histoire ? Robinson se contente de filmer des situations que l'on connaît par cœur, avec peut-être un certain sens du rythme et, à l'évidence, une réelle application qui atteste de sa sincérité, mais tout cela ne suffit pas du tout, hélas, à sauver son bébé de la médiocrité. The Last Days on Mars ne laisse strictement aucun souvenir.


Ci-dessus Liev Schreiber sur son canapé en tenue d'astronaute en train de faire découvrir The Last Days on Mars à sa fille (photo @ Naomi Watts). 

Force est de reconnaître que la minceur du budget ne transparaît pas vraiment à l'écran, encore faut-il ne pas pousser le regard trop loin ni s'attarder sur l'affiche du film. Quand les lettres "L I E V S C H R E I B E R" barrent le haut d'une affiche, c'est tout de même signe d'une misère totale... L'acteur fait encore une fois tout son possible, mais il n'a tout simplement pas la carrure d'un premier rôle. On l'imagine aisément montrer ce film à sa compagne Naomi Watts lors d'une soirée dvd organisée par ses soins. On imagine Naomi Watts regarder ça du début à la fin, très poliment, presque avec amour, puis l'encourager à continuer, tout en préparant sa vengeance en douce lors d'une future soirée dvd avec Perfect Mothers au programme. Pauvre Liev Schreiber...


The Last Days on Mars de Ruairi Robinson avec Liev Schreiber, Olivia Williams, Elias Koteas et Romola Garai (2013)

10 commentaires:

  1. Liev Shreiber doit très très probablement posséder un mastodonte "comme ça" (je montre la poutre maitresse soutenant la totalité de la charpente de ma maison) pour réussir à garder Naomi Watts dans son giron, elle qui est sûrement assaillie de toutes parts par des propositions indécentes voire outrancières de la part d'homme beaux, virils et intelligents. Ou bien il est ultra drôle.Je choisis l'option 1.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juliette Boniche30 janvier 2014 à 20:40

      Je choisis aussi l'option 1, même s'il a plutôt l'air assez marrant de tronche.

      Supprimer
  2. Ah didi ah didi ah didi didi woooo30 janvier 2014 à 13:48

    N'oubliez jamais, Liev Shreiber a joué dans Scream. Ça c'est déjà grave. Mais il a joué aussi dans Scream 2. Ça ça l'enterre à mes yeux d'intégriste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'oublie pas qu'il a joué dans Scream 3, a.k.a. Scr3am!

      Supprimer
    2. Et c'est le grand absent du 4 !
      C'est pas si honteux que ça d'avoir joué dans les deux premiers !

      Supprimer
  3. Bonjour,

    Ce film a t'il un rapport avec Last Days de Gus Van Sant? Je vous pose cette question parce que je rédige un mémoire en anglais (prononcez "mimowrs") sur Gus Van Sant et j'aurais peur de "passer à côté" comme on dit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme dirait Francis Cabrel, "répondez-moi" !

      Supprimer
    2. Aucun rapport, rassure-toi ! :D

      Supprimer
    3. Ouf vous me rassurez! Je dois rendre mon mémoire en mai, et j'ai pas encore vu Gerry, ni Parabnoid Park, ni à la rencontre de Forrester, ni My Own Private Ohio, ni Prête à tout, ni Elephant! Par contre j'ai vu Will Hunting et j'ai trouvé ça génial!

      Supprimer
  4. J'ai pas vu Last Days on Mars, mais j'ai vu The Last Detail avec Bob Robertson, et c'est vraiment pas mal! J'ai aussi un chien dans ma cour, il est pas à moi mais traine dans ma cour, il jappe. Et il a une érection ma parole!

    RépondreSupprimer