19 juillet 2008

La Machine à Explorer le Temps

En 1960, George Pal signe la première adaptation cinématographique du classique de Herbert George Wells, La Machine à Explorer le Temps, paru en 1895. Assez fidèle au livre, George Pal profite toutefois de son avance dans le temps sur l'écrivain britannique pour effectuer trois arrêts lors des guerres mondiales auxquelles le héros assiste impuissant et stupéfait, puis en 1966, date à laquelle le scénario prévoit une terrible guerre atomique. Pour le reste, la structure du livre est respectée et l'explorateur se retrouvera bel et bien en l'an 802701, dans une terre transfigurée, faussement paradisiaque, où les blonds Elois sont réduits à l'état de bétail par les hideux Morlock.

En tirant brillamment profit d'une histoire qui semble avoir été écrite pour le cinéma, par l'intermédiaire de trucages simples et soignés dont la machine est une parfaite illustration, George Pal fait d'un classique de la littérature de science-fiction un excellent film du même genre. Certains passages où l'explorateur, installé dans sa machine géniale, assiste aux transformations successives de son monde sont même d'une fascinante poésie. Regarder la terre vieillir, confortablement assis dans un fauteuil, concerné mais à l'abri de tout et dans l'indifférence la plus totale ; n'est-ce pas là l'une des aspirations de tous cinéphiles ? Quand il rejoint ses compagnons déjà attablés pour leur raconter son aventure, encore très perturbé et à la fois enchanté par ce qu'il vient de vivre, l'explorateur pourrait très bien ressortir d'une salle de cinéma plutôt que de sa fameuse machine. Son aventure est d'ailleurs si passionnante qu'il y retourne aussitôt après l'avoir contée, laissant cette fois-ci les autres spectateurs orphelins, sur le mot "fin".


La Machine à Explorer le Temps de George Pal avec Rod Taylor, Yvette Mimieux et Alan Moore (1960)

5 commentaires:

  1. Putain mec tu m'as spoilé la fin !

    (il était temps de s'y remettre ! Continuez.)

    RépondreSupprimer
  2. cette infographie vous plaira peut-etre:
    http://aws.vodkaster.com/img/evolution-time-travel_FR.jpg

    RépondreSupprimer
  3. Hou là là j'espère que c'est du second degré cette critique! Mais quelle piètre adaptation du roman d'H.G.Wells! Ce film est vieilli et vraiment idiot par moments(notamment lors de la scène du souterrain où la lutte avec les Morlocks est risible alors qu'elle est flippante dans le bouquin). Par ailleurs, l'esprit du livre est pas mal transgressé. Cela dit, on peut saluer l'initiative du réalisateur de nous montrer les changements s'opérant petit à petit lors du voyage aller de l'explorateur dans sa machine à voyager dans le temps. Pour conclure, ce film est une série B poussive et maladroite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien nous ne sommes pas du tout d'accord, Redgimi. :)

      Supprimer