24 juin 2008

Jumper

J'ai vécu un truc de malade ! Ce matin j'ai bouffé un peu innocemment (c'est mon pote qui m'a poussé) une plaquette entière de pastilles de vitamines C, après avoir bu quelques verres de jus d'ananas (un cubi), tout ça pour être en alerte rouge devant ma feuille de partiel. Donc j'ai passé une journée démente, à péter le feu, à chier de partout, enfin bref la journée bizarre qu'on peut attendre d'un mélange aussi explosif ingurgité au petit matin. Et là je viens de mater Jumper. Et ça m'a autant surpris que ça vous sautera à la gueule en me lisant, mais je vous assure que c'est vrai, j'ai causé aux morts pendant le film. Je voyais des macchabées tout autour de moi, et j'ai discuté avec eux un certain temps. Pendant tout le film en fait. Comme une séance de spiritisme sauf que je n'ai convoqué personne dans mon salon. Les gars crevés sont entrés sans frapper. Et du début à la fin de Jumper j'ai causé à des morts. Sans doute un moyen mis en place par mon subconscient pour éviter de voir ce film de merde. Oh ça vous paraîtra peut-être étrange mais dîtes-vous bien que ce n'est rien comparé au film.


Hayden Christensen peut se téléporter où il veut et il en profite pour aller étendre son linge devant les pyramides d’Égypte, sans oublier d'emporter avec lui son précieux lecteur cd portable.

Dans ce film un type se rend compte qu'il a le pouvoir de se téléporter, et la seule chose qu'il décide d'en faire c'est de passer d'une pièce à l'autre en sautant la porte. À un moment il perd son pouvoir et en pleine course poursuite il galère trop pour tourner une poignée. Son pire ennemi lui crie dessus qu'ouvrir une porte ce n'est pas comme faire du vélo, ça s'oublie... Enfin voila, le film aussi est bizarre. Mais ma soirée putain je ne suis pas près de l'oublier. J'ai causé à des gens méga morts. J'ai causé à un arrière-grand-père paternel qui m'a raconté comment il avait engrossé mon arrière-grand-mère maternelle, c'était vachement intéressant. En tout cas on était bien 50 dans mon salon, moi et 49 morts, et y'a quand même un grand cousin éloigné dans le tas qui m'a dit avoir kiffé Jumper.


Jumper de Doug Liman avec Hayden Christensen, Samuel L. Jackson et Jamie Bell (2008)

5 commentaires:

  1. Ca ose plus là? Vous avez oublié d'oser? Vous osez pas en vacances? WOOOOOOOOOW

    RépondreSupprimer
  2. Putain ouais. O Brother, Where Art Thou?

    RépondreSupprimer
  3. C'est les vacances ET c'est le taff quoi. Mais je vais essayer de m'y remettre, félix aussi. On va faire l'effort.

    RépondreSupprimer
  4. Joe Ray Mieufédrestécouché4 août 2011 à 16:24

    J'ai vu ce film, depuis. QUELLE MERDE !

    RépondreSupprimer
  5. J'aime bien les subtiles variations dans ton blaze, Josué !

    RépondreSupprimer