24 juin 2008

Soyez sympas, rembobinez

Quand je suis allé voir ce film au cinéma, j'ai été pris pour cible par un curieux spectateur qui m'a lancé ses crottes de nez sur la gueule pendant tout le film. Le gars était deux rangs derrière moi et du début à la fin du film il m'a envoyé ses mokos droit sur la gueule. À la fin de la séance, quand les lumières se sont rallumées, laissez-moi vous dire que j'étais littéralement devenu une montagne de mokos. Mais c'est quelques minutes plus tard que je me suis rendu compte qu'en fait j'ai regardé le film chez moi, tout seul dans mon salon, sur mon fauteuil pourri. J'ai fait de ma personne un amoncellement de merde nasale. J'ai transformé mon corps maigrelet en une sculpture moko. J'étais un véritable tas de moko vivant. Je me suis moi-même envoyé une tonne de mokos dans ma propre gueule, et j'ai fabulé, j'ai inventé toute cette histoire de séance obscure et de spectateur lanceur de mokos dans ma tête, tout ça pour échapper à ce film.


Soyez sympas, rembobinez de Michel Gondry avec Mos Def, Jack Black, Danny Glover et Sigourney Weaver (2008)

5 commentaires:

  1. Un grand fou rire de minutes pour cette article, qui est un des meilleurs que j'ai lu.

    RépondreSupprimer
  2. La variation sur Raining Stones est mieux, il y a un contexte en plus.

    RépondreSupprimer