29 septembre 2013

Diana

C'est le grand come-back d'Oliver Hirschbiegel. Il est de retour avec un biopic de Lady Diana, son Altesse royale la princesse de Galles et comtesse de Chester, duchesse de Cornouailles, duchesse de Rothesay, comtesse de Carrick, baronne de Renfrew, Dame des Îles, princesse d'Écosse. Contrairement à bien des journaleux peu scrupuleux, nous nous sommes fixés comme règle de toujours citer son nom complet, tel qu'il apparaissait sur sa carte d'identité longue comme un parchemin. C'est surtout l'occasion pour nous de pointer une étrange tendance actuelle d'Hollywood, celle qui consiste à faire jouer les beautés par des tromblons et les tromblons par des beautés. C'est par exemple Michelle Williams qui incarne Marilyn Monroe et Scarlett Johansson qui prête ses gros traits à la délicate Janet Leigh. Et c'est donc l’incandescente Naomi Watts, avec un truc de dingue collé sur le haut de la tronche, qui donne son joli minois à Lady Di.




On peut le dire, maintenant que le deuil est fait, que la part de sacré commence à s'estomper : Lady Diana n'était pas non plus le phénomène de beauté que Paris Match Voici Gala nous ont vendu pendant des années... On s'en rend d'autant mieux compte aujourd'hui grâce à Google Images d'une part, grâce à Kate Middleton d'autre part, qui dans le genre Altesse royale la princesse William, duchesse de Cambridge, comtesse de Strathearn et baronne de Cunnilingus, se place là. Disons-le : Lady Di était une pure guenon, et là si on était en train de pisser sous le pont de l'Alma ce serait peut-être plus apprécié. Si elle avait ressemblé à Naomi Watts, j'aurais été paparrazzo et j'aurais eu la dernière photo !


Diana d'Oliver Hirschbiegel avec Naomi Watts (2013)

9 commentaires:

  1. Le film a l'air à chier mais ton article est un peu djeust' ! :D

    RépondreSupprimer
  2. El pourfendor de los tromblons y de los que no le fueran !29 septembre 2013 à 14:39

    http://lusile17.l.u.pic.centerblog.net/75f185a0.jpg

    Rappelle-toi que tu causes d'une anglaise, rappelle-toi-le ! Là-bas, c'est tout sauf un tromblon, ça ! Moi c'est pas ma came, mais franco, on a vu pire tromblon ! Téma encore la gueule de Mme Mitterrand ou celle de Carla "All life has been extracted out of this corpse and this is the longer nickname ever" Bruni. Téma-ça et think again !

    RépondreSupprimer
  3. Clair ! Avec Naomi Watts pour jouer son destin tragique pour la postérité, Pwincess Diana a eu du nez de crever si jeune et ainsi faire oublier sa face de jelly tout sec !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (par contre Michelle Williams un tromblon, vous me ferez passer des pics de vos donzelles hein)

      Supprimer
    2. Dans My Week With Marilyn, c'est un tromblon. Autrement ça va, même si ma donzelle est effectivement mille fois mieux. ^^

      Supprimer
  4. quelle vulgarité dans votre conclusion.
    dégueulasse et pourtant je n'aime pas du tout Ladi Daië.

    RépondreSupprimer
  5. michelle williams est une actrice non seulement talentueuse mais magnifique, tout comme Lady Di, ,il faudrait apprendre a écrire une criitique sans juger le physique d'une personne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Movie = a girl and a gun. A partir de là on peut causer de la girl.

      Supprimer
  6. Lady Di avait une cousine jumelle : Charlotte de Turckheim. Preuve qu'à force de se croiser, le sang bleu dégénère bel et bien.

    RépondreSupprimer